Nos Collaborations

En 2008, huit partenaires des secteurs du handicap et de la gérontologie (APAPAD, APAHM, Papillons blancs de Dunkerque, AFEJI, ASSAD, ADAR, Institut Vancauwenberghe, APF France Handicap), représentant une soixantaine de structures et services du dunkerquois, ont décidé de s’associer afin de travailler ensemble sur des problématiques communes. C’est dans ce cadre qu’est né le Comité Territorial Flandre Maritime.

Il a pour mission de proposer et coordonner des réponses pour améliorer le service rendu aux adultes en situation de handicap et aux personnes avancées en âge.

La MAIA est un Groupement de Coopération Médico-Sociale (GCMS) qui constitue un réseau intégré de services sanitaires, sociaux et médico-sociaux dont l’objet est la mise en place  d’un mode de fonctionnement commun qui favorise la coordination, la coopération et la co-responsabilisation. Elle œuvre également pour améliorer la coordination territoriale, dans  le cadre de l’accompagnement des personnes âgées.

Une convention constitutive a été signée le 5 juin 2012 entre l’Association pour la Promotion d’Actions pour le Personnes Agées ou Dépendante (APAPAD) aujourd’hui Association APAHM (Aide aux Personnes Agées ou à Handicap Moteur) suite à la fusion du 23 juin 2016), le Centre Communal d’Action Sociale de Dunkerque, le réseau de santé AMAVI, le Centre Hospitalier de Dunkerque, l’Etablissement Public de Santé Mental des Flandres, l’Hôpital  Maritime de Zuydcoote et la Polyclinique de Grande-Synthe.

Plus d’informations : https://maialittoralflandres.fr/

Issues du Plan Alzheimer 2008-2012, les plateformes de répit (PFR) se sont déployées progressivement et les Hauts de France en comptent 24.

Ce sont de petites structures innovantes, véritables centres ressources dans lesquelles les équipes composées d’infirmières, psychologues et d’assistantes de soins en gérontologie accueillent les aidants des personnes de plus de 60 ans en perte d’autonomie ou de patients atteints de maladie d’Alzheimer ou de maladie apparentées, de sclérose en plaques ou de Parkinson sans limite d’âge pour répondre à leurs besoins en termes d’informations, formation, maintien de vie sociale, de répit ou de soutien psychologique.

En septembre 2019, ces structures, encore mal connues des aidants et des professionnels ont décidé de se fédérer pour, entre autres, gagner en visibilité en mutualisant les outils de communication notamment en créant un site commun www.soutenirlesaidants.fr.

Dispositif dédié à la prévention et à l’anticipation des ruptures de parcours, pour toutes les personnes en situation de handicap, de plus de 45 ans

Plus d’informations : http://www.passage-dk.fr/